Bakary Diarra est né en 1974 à Djibasso, un village au nord du Burkina Faso. Issu d’une famille de griots, Bakary perpétue à sa façon la musique du grand mandingue, comme son père et le père de celui-ci. L’école de formation de Bakary Diarra se fait à l’occasion des mariages, baptêmes et fêtes traditionnelles. Grâce à cette expérience, il maîtrise les instruments traditionnels : balafon, djembé, doum-doum, bara, kora, kanian, ngoni que l’on retrouve dans son album Djibasso : Voyage au pays (2006)… (source Afrisson)