On ne peut pas parler d’art équestre au Burkina sans parler de la famille Dermé qui reste la référence du cheval au Burkina. Cette famille, originaire du Mali a été appelée par le Mogho Naaba il y a environ 60 ans pour sa connaissance du bronze. Les Dermé sont alors venus à Ouagadougou et le Mogho Naaba leur a donné le quartier de Niosin (quartier des bronziers). Cette famille, en plus de sa connaissance du bronze, était une famille de tradition équestre. Le grand-père Issaka Dermé, était connu comme un maître du cheval au Burkina. Il possédait beaucoup de chevaux qui étaient très souvent premiers lors des grandes courses. Il était capable de soigner les chevaux là où les vétérinaires échouaient.